SE CONNECTER COMME MEMBRE
11.05.2011
Prévention contre les martres

Les martres sont d’adorables petites bêtes. Mais, du point de vue des automobilistes, elles ont des habitudes fâcheuses: elles aiment ronger les conduites, les joints et les manchettes. Ces petits rongeurs sont donc à l’origine de coûts déplaisants. Le printemps est la saison qui comporte le plus de risque en la matière. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de prendre des mesures préventives en temps utile.

Celui qui dispose d’un garage a un avantage certain. En effet, les martres n’y accèdent guère. Mais, la voiture stationne tout de même assez souvent dehors quand on l’utilise pour aller travailler, rendre une visite ou faire des commissions. Il suffit de quelques minutes pour qu’une martre y cause des dommages. En rongeant le caoutchouc ou les pièces de plastique souples, le rongeur cause tous les ans des dégâts importants et coûteux. 

«Avant de prendre le volant, il faudrait vérifier s’il n’y a pas tout à coup du liquide, les restes d’un tuyau, d’une conduite ou d’une manchette sous la voiture », déclare Markus Peter, chef du service Technique automobile & Environnement de l’UPSA, Union professionnelle suisse de l’automobile. Le cas échéant, il est recommandé de consulter un garagiste. En effet, le spécialiste sait exactement quels sont les emplacements privilégiés de ces rongeurs agiles. Souvent, il peut réparer les dégâts sur le champ et envoyer la facture à l’assurance avec les indications correspondantes.

Faire installer une mesure de protection par le garagiste
Mais que faire pour prévenir les dommages causés par les martres? Les meilleurs effets sont atteints par un appareil qui émet des sons aigus à intervalles réguliers, sons qui ne sont entendus que par la martre et qui la fait fuir. Dans les cas persistants, on recommande la pose d’un appareil combiné qui offre, outre le signal acoustique, une autre possibilité de défense: des petites plaques de métal sont placées dans tout le compartiment moteur à des endroits cruciaux, plaques qui donnent une décharge électrique inoffensive mais efficace à la martre. Cette méthode est comparable à une clôture électrifiée de pâturages, explique Peter. «La martre va bien se garder de risquer un deuxième contact». Mais le montage de telles mesures de protection devrait toujours être fait par un garagiste. En particulier pour les appareils combinés où il faut tenir compte de certains aspects qu’il vaut mieux laisser entre des mains expérimentées.

Communiqué de presse (Word) / Photo 1 / Photo 2